Interpellations

Maires: Engagez vous pour la santé et l'environnement! #StopPesticides #AlimentationSaine

En cours

Dates de l'interpellation

  • Du
  • au
  • 35094 Interpellables
  • 763 Interpellés
  • Maires

Contexte

Au mois de mars se tiendront les prochaines élections municipales. Ces élections sont importantes car les prérogatives du maire et ses décisions ont un impact sur nos vies. Le maire bénéficie d’une “double casquette” : il est à la fois agent de l’État et il agit au nom de la commune en tant que collectivité territoriale. Il a un pouvoir de police, il peut aussi prendre des arrêtés qui engagent la commune et peut donc prendre des décisions dans le domaine de la santé et de l'environnement.

De plus en plus de maires s'engagent à prendre des mesures pour introduire plus de bio, interdire les épandages de pesticides etc.
Profitons des élections municipales et de la Semaine Pour les Alternatives aux Pesticides (SPAP) qui se tient du 20 au 30 mars pour interpeller nos élu.es : qu'envisagent-ils en matière de pesticides et autres produits chimiques dangereux ?

Objectifs

Faire en sorte qu'une majorité de maires s'engage réellement le temps de leur mandat en faveur de la santé environnementale

Nous en sommes là
Campagne électorale
1er tour
2nd tour
Date précédente
Date suivante

Les 10 engagements du maire pour la santé et l'environnement!

La campagne électorale des municipales doit aussi mettre au coeur de ses sujets la question de l’environnement et particulièrement celle liée à l’alimentation et à l’exposition aux polluants chimiques.

Une centaine de maires se sont déjà engagés pour demander la fin de l’utilisation des pesticides près des habitations. De plus en plus de commune introduisent des aliments bios dans les restaurations collectives des écoliers mais beaucoup reste à faire sur ces sujets!

Ce que nous voulons

Dans la perspectives de ces prochaines échéances électorales, nous vous proposons d’interpeller vos maires pour leur demander de s’engager en faveur de la santé environnementale et de nous dire si ils sont prêts à s’engager – le temps de leur mandat – sur ces mesures, sur toutes ou seulement certaines :

1 Passer à une cantine 100% bio et proposer une alternative végétale à chaque repas aux écoliers dans les établissements scolaires.
2 Prendre des dispositions réglementaires pour limiter l’utilisation de pesticides de synthèses aux abords des habitations de riverains.
3 Favoriser l’installation d’une ceinture maraîchère bio autour de la commune, notamment au travers des Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) et intercommunaux..
4 Œuvrer à la mise en place d’une d’agriculture biologique dans les zones de captage.
5 S’engager à recourir à des techniques alternatives non chimiques pour l’entretien des zones publiques non concernées par la loi Labbé (ex : cimetières et terrains de sport)
6 S’engager à prendre des arrêtés interdisant les pesticides de synthèse sur les terrains privés non agricoles non concernés par la Loi Labbé (ex. copropriétés).
7 Créer des jardins potagers collectifs bio et à gestion écologiques sur le territoire de la commune.
8 Mettre en place des journées de récupération de produits contenants des pesticides de synthèse.
9 Informer la population sur les les risques et dangers des pesticides et communiquer sur leurs alternatives.
10 Utiliser des produits sans perturbateurs endocriniens dans les locaux communaux.

  • Dans la perspectives de ces prochaines échéances électorales, nous vous proposons d’interpeller vos maires pour leur demander de s’engager en faveur de la santé environnementale et de nous dire si ils sont prêts à s’engager – le temps de leur mandat – sur ces mesures, sur toutes ou seulement certaines :

    1 Passer à une cantine 100% bio et proposer une alternative végétale à chaque repas aux écoliers dans les établissements scolaires.
    2 Prendre des dispositions réglementaires pour limiter l’utilisation de pesticides de synthèses aux abords des habitations de riverains.
    3 Favoriser l’installation d’une ceinture maraîchère bio autour de la commune, notamment au travers des Plans Locaux d’Urbanisme (PLU) et intercommunaux..
    4 Œuvrer à la mise en place d’une d’agriculture biologique dans les zones de captage.
    5 S’engager à recourir à des techniques alternatives non chimiques pour l’entretien des zones publiques non concernées par la loi Labbé (ex : cimetières et terrains de sport)
    6 S’engager à prendre des arrêtés interdisant les pesticides de synthèse sur les terrains privés non agricoles non concernés par la Loi Labbé (ex. copropriétés).
    7 Créer des jardins potagers collectifs bio et à gestion écologiques sur le territoire de la commune.
    8 Mettre en place des journées de récupération de produits contenants des pesticides de synthèse.
    9 Informer la population sur les les risques et dangers des pesticides et communiquer sur leurs alternatives.
    10 Utiliser des produits sans perturbateurs endocriniens dans les locaux communaux.

  • étape 1
  • étape 2

Interpellez vos élus (-)

  • étape 1
  • étape 2

Merci d'avoir pris le temps d'interpeller vos élus

Shake ton politique compte sur vous

Interpeller par email

*Si vous n'avez pas d'outil de mail de configuré, veuillez copier le destinataire, le sujet et le texte dans votre outil de messagerie

*Si vous n'avez pas d'outil de mail de configuré, veuillez copier le destinataire, le sujet et le texte dans votre outil de messagerie