Interpellations

Pour que les candidats et candidates aux législatives s’engagent pour 20% de bio dans les cantines !

Terminé

Dates de l'interpellation

  • Du
  • au
  • 1 335 Interpellables
  • 354 Interpellations
  • Législatives 2022 – Complet

Contexte

20% de produits bio à la cantine, c’était l’objectif du Grenelle de l’environnement en… 2008. Cet objectif, réaffirmé en 2018 lors des Etats Généraux de l’alimentation n’est toujours pas atteint en 2022. Les enfants, premiers bénéficiaires d’une alimentation bonne pour leur santé et leur planète, attendent toujours de pouvoir manger bio à la cantine. Et il en va de même dans les hôpitaux, les universités, les EHPAD, et autres restaurants collectifs publics.
Les lois existent, l’heure est maintenant aux actions ! Les candidats et candidates aux élections législatives ont le pouvoir de faire avancer les choses, puisqu’une fois élu-es ce sont eux-elles qui voteront les budgets alloués au financement des cantines publiques via les lois de finances.
Pour que ces 20% de produits bio dans les cantines deviennent enfin une réalité, la FNAB propose une série de mesures :
• une aide d’urgence à l’achat de produits bio pour les gestionnaires de restaurants collectifs à hauteur de 0,20€/repas ;
• une aide à l’investissement pour la transition des cantines à hauteur de 0,30€/repas pendant 3 ans, afin de former et équiper les restaurants ;
• la généralisation de la tarification sociale dans toute la restauration collective publique ;
• la mise en place d’un outil de pilotage de la loi EGAlim et de suivi de ses objectifs ;
• le développement de l’enseignement et l’information sur l’AB, à tous les âges de la vie.
Découvrez la charte d’engagement soumise aux candidat-es aux élections législatives qui auront lieu les 12 et 19 juin 2022.

Objectifs

Obtenir l’engagement ferme des candidats et candidates qu’ils-elles mettront les moyens adéquats pour atteindre les 20% de produits bio dans les cantines.
En 2018, la majorité présidentielle a porté la loi EGAlim qui fixe l’objectif de 20% de bio dans les cantines, sans donner les moyens d’atteindre cet objectif. Aujourd’hui, les candidats et candidates de la majorité présidentielle doivent s’engager à soutenir sans plus attendre les solutions que nous proposons. Car se doter d’objectifs dans la loi ne suffit pas, il faut des moyens pour les atteindre réellement. D’autant plus s’ils-elles sont sortant-es, puisqu’ils-elles ont eux-elles-mêmes voté cet objectif de 20% de bio dans les cantines !
Ces candidats et candidates souhaitent que vous leur accordiez votre confiance lors des élections des 12 et 19 juin : assurez-vous qu’ils et elles soutiendront le développement des produits bio pour que vos enfants mangent enfin bio à la cantine ! Demandez-leur de signer la charte d’engagement pour 20% de bio dans les cantines !

lancement de l’interpellation des candidats et candidates de la majorité présidentielle
1er tour des élections législatives
2eme tour des élections législatives.
Date précédente
Date suivante

La bio dans les cantines, on en est où en 2022 ?

Depuis 2008, la France s’est fixé l’objectif d’atteindre 20% de produits bio dans les cantines. Au 1er janvier 2022, cet objectif est loin d’être atteint : les produits bio représenteraient entre 5 et 10% des repas de nos enfants.

Les échéances sont sans cesse repoussées (d’abord 2012 puis 2022), car les mesures et les moyens ne sont jamais mis en œuvre.

Après plus de 15 ans d’attente, il est grand temps d’avancer : il manque principalement des moyens financiers et un suivi régulier de l’atteinte de l’objectif.

Ce que nous voulons

Que la majorité présidentielle honore les engagements pris en 2018 à l’occasion de la loi EGAlim. C’est-à-dire, que des mesures et des moyens concrets soient mis en place pour atteidnre réellement et sans attendre l’objectif de 20% de bio à la cantine. Les nouveaux députés et nouvelles députées ont la compétence et la responsabilité du vote du budget (loi de finances).

Ils et elles peuvent s’engager à mettre en place sans plus attendre les 5 mesures suivantes:

  • une aide d’urgence à l’achat de produits bio pour les gestionnaires de restaurants collectifs à hauteur de 0,20€/repas ;
  • une aide à l’investissement pour la transition des cantines à hauteur de 0,30€/repas pendant 3 ans, afin de former et équiper les restaurants ;
  • la généralisation de la tarification sociale dans toute la restauration collective publique ;
  • la mise en place d’un outil de pilotage de la loi EGAlim et de suivi de ses objectifs ;
  • le développement de l’enseignement et l’information sur l’AB, à tous les âges de la vie.

Téléchargez la charte d’engagements

Nous nous devons d’atteindre enfin cet objectif de 20% de produits bio dans les cantines. Il en va de la justice sociale, du respect de l’environnement (qualité de l’eau, de l’air, de la biodiversité du climat), du bien-être animal, mais aussi de la santé des françaises et des français, dès le plus jeune âge.

  • Que la majorité présidentielle honore les engagements pris en 2018 à l’occasion de la loi EGAlim. C’est-à-dire, que des mesures et des moyens concrets soient mis en place pour atteidnre réellement et sans attendre l’objectif de 20% de bio à la cantine. Les nouveaux députés et nouvelles députées ont la compétence et la responsabilité du vote du budget (loi de finances).

    Ils et elles peuvent s’engager à mettre en place sans plus attendre les 5 mesures suivantes:

    • une aide d’urgence à l’achat de produits bio pour les gestionnaires de restaurants collectifs à hauteur de 0,20€/repas ;
    • une aide à l’investissement pour la transition des cantines à hauteur de 0,30€/repas pendant 3 ans, afin de former et équiper les restaurants ;
    • la généralisation de la tarification sociale dans toute la restauration collective publique ;
    • la mise en place d’un outil de pilotage de la loi EGAlim et de suivi de ses objectifs ;
    • le développement de l’enseignement et l’information sur l’AB, à tous les âges de la vie.

    Téléchargez la charte d’engagements

    Nous nous devons d’atteindre enfin cet objectif de 20% de produits bio dans les cantines. Il en va de la justice sociale, du respect de l’environnement (qualité de l’eau, de l’air, de la biodiversité du climat), du bien-être animal, mais aussi de la santé des françaises et des français, dès le plus jeune âge.

  • étape 1
  • étape 2
  • étape 3
  • étape 1
  • étape 2
  • étape 3

Vous avez participé à l'interpellation ? Dites le nous :

En complétant ce formulaire, vous acceptez que Shake ton politique, responsable de traitement, traite vos données personnelles pour vous permettre de recevoir des informations et actualités. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : mentions légales

  • étape 1
  • étape 2
  • étape 3

Merci d'avoir pris le temps d'interpeller vos élus

Shake ton politique compte sur vous

Interpeller par email

*Si vous n'avez pas d'outil de mail de configuré, veuillez copier le destinataire, le sujet et le texte dans votre outil de messagerie

*Si vous n'avez pas d'outil de mail de configuré, veuillez copier le destinataire, le sujet et le texte dans votre outil de messagerie

Interpeller par email

*Si vous n'avez pas d'outil de mail de configuré, veuillez copier le destinataire, le sujet et le texte dans votre outil de messagerie

*Si vous n'avez pas d'outil de mail de configuré, veuillez copier le destinataire, le sujet et le texte dans votre outil de messagerie

Interpeller par email

*Si vous n'avez pas d'outil de mail de configuré, veuillez copier le destinataire, le sujet et le texte dans votre outil de messagerie

*Si vous n'avez pas d'outil de mail de configuré, veuillez copier le destinataire, le sujet et le texte dans votre outil de messagerie